Victor Davis

Victor Davis

EN bref

Catégorie: nageur(se)
Nom: Victor Davis
Club: Region of Waterloo
Entraîneur(s): Clifford Barry

Faits saillants

1988 Jeux olympiques, Séoul, Corée du Sud, bronze relais 4x100m QN
1984 Jeux olympiques, Los Angeles, Etats-Unis, or 200m brasse,
argent 100m brasse, argent relais 4x100m QN

Canada's Victor Davis celebrates a gold medal win in the men's swimming event at the 1984 Olympic games in Los Angeles. (CP PHOTO/ COA/) Victor Davis du Canada célèbre après avoir remporté une médaille d'or en natation aux Jeux olympiques de Los Angeles de 1984. (Photo PC/AOC)
Biographie

Né le 10 février 1964 à Guelph, en Ontario, Victor Davis appris à nager dans les lacs de sa région et joignit le club aquatique Guelph Marlins à l’âge de 12 ans. Seulement trois ans plus tard, Victor fit tourner toutes les têtes lors des championnats canadiens 1981 alors qu’il battu le grand favori canadien, Graham Smith au 100mètres brasse, en revenant de l’arrière à la toute fin de l’épreuve. C’était son premier de 31 titres nationaux. Un grand sportif dans l’âme, il avait une passion pour gagner qui l’amena à devenir une des plus importantes personalités de natation canadienne et le plus grand nageur de brasse.

Entraîné par son seul et unique entraîneur et mentor, Clifford Barry, Victor ne s’en tint pas à ses 31 titres nationaux. Il brisa 3 records du monde et remporta un total de 16 médailles internationales. Sa prééminence débuta aux championnats du monde de 1982 à Guayaquil, Équateur, alors qu’il fracassa son premier record du monde tout en gagnant la médialle d’or au 200mètres brasse. On se souvient de sa performance incroyable aux Jeux Olympiques de 1984 à Los Angeles où il remporta l’or au 200mètres brasse et 2 médailles d’argent au 100mètres brasse et au 4x100mètres relais quatre-nages. Son expérience olympique se poursuivit aux Jeux de Séoul en 1988 alors qu’il afficha le temps de passage le plus rapide au 100mètres de l’histoire permettant au relais quatre-nages canadien de remporter la médaille d’argent. Victor Davis est le nageur canadien qui a remporté le plus de médailles olympiques de l’histoire .

En reconnaissance de ses performances, Victor fut nommé « Athlète de l’année » par Natation Canadien à 3 reprises soit, en 1982, 1984 et 1986. Le gouvernement canadien le nomma membre de l’Ordre du Canada en 1984. Il fut intrônisé au Temple de la Renommée olympique canadien en 1985 et au Temple de la Renommée des sports canadiens en 1990. Cette dernière nomination fut annoncée l’année suivant sa retraite compétitive et quelques mois seulement suivant sa mort tragique. Finalement, en 1994, il fut intrônisé au Temple de la Renommée de la natation internationale.

Le 13 novembre 1989, Victor fut tué tragiquement, juste après minuit, dans un délit de fuite alors qu’il se tenait à l’extérieur d’une boîte de nuit de la banlieue de Montréal. Âgé de 25 ans seulement, il venait tout juste de prendre sa retraite compétitive. Sa mémoire et son héritage demeurent présents sous la Fondation Victor Davis qui encourage de jeunes nageurs canadiens prometteurs à poursuivre leur éducation tout en s’entraînant afin de poursuivre leur quête de l’excellence au niveau international.

Victor connaissait une grande popularité auprès des Canadiens qui était peut-être autant dûe à son talent extraordinaire qu’à son air un peu effronté! Dans tous les cas, Victor fut une inspiration et un modèle d’admiration. Le film « The Fast and the Furious » produit par CBC présente un portrait très convaincant de 2 héros canadiens à la fois différents et similaires : Victor Davis et Alex Baumann.